Rseaux de centres d'excellence
Gouvernement du Canada

Liens de la barre de menu commune

Des centres d'excellence en commercialisation et en recherche forment un partenariat avec TRIUMF pour trouver des solutions à la pénurie d’isotopes médicaux

Le Centre pour le développement et la commercialisation des traceurs (CDCT) et le centre Exploitation des techniques de pointe en physique (ETPP) travaillent en partenariat avec TRIUMF pour trouver des solutions à la pénurie d’isotopes médicaux.

Les membres du Centre pour le développement et la commercialisation des traceurs (CDCT) font partie d’une équipe nationale d’experts, dirigée par TRIUMF, qui s’emploie à montrer que les cyclotrons offerts sur le marché peuvent produire l’isotope médical clé, le technétium 99 m. À l’heure actuelle, cet isotope est produit à l'aide de réacteurs nucléaires. Le CDCT, dont l’expertise des membres porte sur la radiochimie, l’élaboration d’agents d’imagerie, le contrôle de la qualité et la commercialisation, validera le processus de mise à niveau du cyclotron GE à la McMaster University afin de produire le technétium 99 m. Les cyclotrons GE sont utilisés à grande échelle pour la production de produits radiopharmaceutiques, notamment une gamme d’isotopes qui sont employés pour la tomographie par émissions de positrons. Grâce à un processus de mise à niveau universel des cyclotrons pour la production du technétium, les hôpitaux pourront produire sur place leurs propres isotopes et, par conséquent, être moins dépendants des sites centralisés de production d’isotopes par réacteurs nucléaires.

Le centre ETPP mise sur les solides bases de l’expertise de TRIUMF reconnue à l’échelle internationale dans le domaine des accélérateurs de particules et a acquis des compétences pour ce qui est de l’aspect commercial des isotopes médicaux. Le centre ETPP a joué un rôle dans l’élaboration de la proposition présentée à Ressources naturelles Canada et travaille également sur la mise au point d’une technologie qui pourrait fournir un matériau cible utilisé dans l’approche adoptée par TRIUMF.

Le lien suivant vous amène à un autre site Web Consultez l’article à ce sujet (en anglais seulement)

Un ingénieur du Centre pour le développement et la commercialisation des traceurs inspecte une cible sur le nouveau cyclotron GE à la McMaster University. Cet appareil est employé dans le cadre d’un projet national visant à montrer que l’isotope médical clé, le technétium 99 m, peut être produit dans les hôpitaux et les cliniques plutôt que par la méthode conventionnelle faisant appel aux réacteurs nucléaires.

Des techniciens du Centre pour le développement et la commercialisation des traceurs travaillent dans un environnement en salle blanche pour fabriquer des produits radiopharmaceutiques à l’aide d’isotopes issus du cyclotron sur place. Ces médicaments radioactifs servent à diagnostiquer et à traiter plusieurs maladies, dont le cancer.